Rechercher

Les lipides


On a parfois du mal à comprendre la différence entre les différents lipides alors voici de quoi y voir un peu plus clair.


Ces constituants alimentaires peuvent être placés dans trois catégories distinctes : les acides gras saturés, les acides gras insaturés et les autres lipides.


Les acides gras saturés sont des chaines linéaires de carbone (sans double liaison) chaque carbone est lié à son voisin et à un atome d’hydrogène. Ils sont souvent déconseillés car réputé comme la cause du mauvais cholestérol (LDL-C) et des problèmes cardiovasculaires (études controversées). Même si sa consommation doit être surveillée ils ne doivent pas être totalement supprimé, ils ont un rôle important à jouer, entre autres, au niveau de nos membranes cellulaires. D’ailleurs, 50 % des graisses contenues dans le lait maternel, l’aliment le plus adapté au nouveau-né, sont des graisses saturées ! On les retrouve dans le beurre, le lait entier, le gras de la viande, la noix de coco…


Les acides gras insaturés comportent deux catégories : les acides gras monoinsaturés (une double liaison) et les acides gras polyinsaturés (au moins deux doubles liaisons). On les retrouve dans les noix, les graines, les poissons gras, les huiles végétales. Ces acides gras ont de nombreux bénéfices sur la santé de nos cellules notamment concernant la fluidité membranaire. Les oméga 3, 6, 9 sont des acides gras insaturés.


Et puis il y a les autres lipides, les graisses « trans ». Trans pour transversales ou transformées. Ce sont des acides gras polyinsaturés dont le processus de transformation par les industriels ou la cuisson à haute température voient pour ainsi dire leur molécule se tordre à l’endroit où se situe une double liaison. Ce sont eux, le vrai danger ! Et j’y reviendrai dans un post à part entière. On les trouve dans tous les produits industriels transformés (biscuits, plats préparés, viennoiseries, gâteaux industriels, Fast Food, friture…)


Il est donc important d’avoir un bon apport quotidien en lipides. Les AG saturés ne doivent pas représenter + de 20% de l’apport total en graisse et les graisses trans doivent être réduites au maximum. Je vous parle bientôt des omégas.

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout